La sophrologie indications

La  sophrologie s’intéresse au positif, aux capacités, aux valeurs, à tout ce qui permet à l’homme d’évoluer et d’être en harmonie avec lui même et les autres.

La sophrologie étudie la conscience humaine, elle est  une science mais également une philosophie et une discipline existentielle qui découle de la phénoménologie. 

La sophrologie Caycédienne, du nom de son fondateur est la méthode authentique et qui a donné naissance à divers courants depuis les années 60.

C’est une méthode de relaxation, un outil de développement personnel et de gestion du stress qui développe et entretient l’équilibre physique, psychique et émotionnel .

A l’instar de la méditation, elle apporte le calme et la sérénité bien que celle-ci soit plus dynamique et propose d’autres objectifs. Leur chemin se croise là où se rencontre le corps et l’esprit.

C’est un apprentissage doux et régulier  qui  transforme et réactualise les schémas de pensées, active et renforce les ressources intérieures propre à chaque individu.

En pratique

Les exercices pratiqués en  sophrologie  invitent  à une  écoute du corps et de ses phénomènes (sensations, perceptions, émotions), mettant ainsi une parenthèse sur l’agitation du mental.

Au fil des séances, chacun pourra identifier une sensation de bien-être ou un sentiment agréable et positif  qu’il pourra s’approprier et cultiver.

La première étape essentielle de l’apprentissage est la présence du corps.

 Elle se vit  avec des exercices d’activation de corps et de l’esprit ou se mêlent concentration, respiration, relaxation, mouvement.

La respiration est intimement liée au mental, lorsque le souffle s’apaise et s’approfondi le mental se calme également.

Toutes les techniques sophrologiques sont synchronisées sur la respiration, c’est le fil conducteur.