Pratiquer la sophrologie est une démarche de changement et d’évolution.

La sophrologie peut se définir comme un outil ou une méthode d’entrainement de la conscience. Son objectif est de retrouver le potentiel de ses capacités pour gérer son stress et améliorer sa qualité de vie au quotidien. La sophrologie permet de développer l’harmonie corps/esprit et une attitude positive.

L’entrainement est basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

Mon champ d’intervention:

La vie professionnelle

  • Gestion du stress
  • Efficacité
  • Conflit
  • Motivation
  • Reconversion
  • Entretien
  • Prise de parole
pratiquer la sophrologie à Toulouse

La vie quotidienne

  • La confiance en soi
  • Vitalité
  • La sphère émotionnelle
  • Les projets de vie
  • Le sommeil
  • Le changement
  • La connaissance de soi
  • Donner du sens à son existence

Une recherche d’harmonie

La définition de la sophrologie apportée par son créateur, le professeur Caycédo est : La science de la conscience en harmonie. Cette recherche d’équilibre permet de vivre en harmonie, et de prendre conscience de ses déséquilibres. La sophrologie permet de changer son regard sur les aspects négatifs de sa vie et de renforcer les aspects positifs. Grâce un renforcement des capacités de la conscience les croyances et les conditionnements vont se réactualiser. Accueillir et accepter ce qui se vit lors des séances sont les seuls pré-requis. La méthode est progressive, vous découvrez à chaque étape de nouvelles intentionnalités, de nouveaux possibles pour votre cheminement. Les séances peuvent sembler répétitives surtout au début, c’est une étape essentielle pour créer une habitude et intégrer les changements. L’expérience elle, est à chaque fois unique et porteuse de changements positifs.

La sophrologie a une méthodologie bien structurée.

Les exercices pratiqués en  sophrologie  invitent  à une  écoute du corps et de ses phénomènes (sensations, perceptions, émotions). La concentration sur le corps permet de mettre une parenthèse sur l’agitation du mental. La sophrologie a été nourrie du Raja yoga, du bouddhisme tibétain et du Zazen. C’est une discipline riche de toutes ces influences.

Comment ça marche ?

L’action positive sur le corps et l’esprit est le leitmotiv de la méthode, chaque technique est orientée vers un aspect positif vécu, senti, imaginé. Cette action positive répétée s’inscrit et s’intègre dans la conscience. La première étape essentielle de l’apprentissage est la présence du corps. Retrouver un contenant solide, être attentif à soi, à ce qui se passe en soi est primordial pour retrouver une stabilité émotionnelle et le calme intérieur.

Avec un présent bien ancré, il devient possible de s’orienter positivement vers le futur, de concrétiser ses projets et oser aller de l’avant. De plus la sophrologie permet de développer son système de valeurs, pour exister et se sentir à sa place dans le monde.

Une multitude de techniques adaptatives et progressives.

On ne peut pas parler de sophrologie sans parler de respiration, c’est le premier phénomène sur lequel va se porter l’attention. Chaque séance est articulée autour d’ exercices mêlant respiration et activation du corps ou de l’esprit, comme par exemple la synchronisation de sa respiration sur un mouvement ou une pensée. Le sophrologue peut adapter la séance à votre problématique, comme le sommeil, l’arrêt du tabac, la confiance en soi. Ces séances dites spécifiques viennent compléter la méthode et renforcer l’accompagnement en séance individuelle.

Découverte, conquête et transformation de la conscience.

L’approche philosophique de la sophrologie

On ne peut pas parler de sophrologie sans évoquer la phénoménologie, courant philosophique majeur qui se place au cœur de la pratique. Lors d’une séance de sophrologie, nous adoptons une attitude phénoménologique. Il s’agit d’accueillir les phénomènes et de les saisir tel qu’ils se manifestent dans la conscience, sans jugement. Cette attitude permet de sortir des apparences, de l’illusion et de poser un regard neuf sur le monde et ses objets.

Phénoménologie signifie étymologiquement « allumer sa propre lumière », c’est le chemin de l’éveil de la conscience.